Le fantôme de Raymond Devos | Daily Montmartre

Le fantôme de Raymond Devos

De mon quartier général (à savoir le Rêve, rue Caulaincourt), j’ai cru tomber de mon strapontin en voyant Raymond Devos marcher tranquillement en face de moi, sur les pavés de la place Constantin Pecqueur. Avec sa démarche singulière, son ventre annonçant à l’avance les bons mots. Bouille ronde impertinente et amples mouvement des bras. Et la veste… Tirée à quatre épingles au début du spectacle, froissée à la fin quand, arpentant l’espace de la placette vers l’avenue Junot, il revient et tire sa révérence. Sacré Raymond et son humour d’outre-tombe.

1 Comment

Le Plan

More Stories

La lectrice rouge

Absorbée dans sa lecture, indifférente au monde environnant. Un verre sur la table, un chignon lâche  et déconstruit à la Bardot (celle d’avant!), un…