L’attrape-cœurs | Daily Montmartre

L’attrape-cœurs

Dans la nuit d’un vendredi soir qui garde encore un peu de chaleur fin novembre, un cœur solitaire qui bat en rose et noir à la terrasse de l’Attrape-cœurs. Comme le héros de Salinger il regarde la ville, il attend, espère peut-être quelque chose que l’on ignore. Le regard vers la rue, les gens, le temps qui passe. Se souvient-il de son enfance et pense-t-il comme l’auteur qu’il ne faut pas parler des gens qu’on a connu sinon ils vous manquent?

Comments are closed.

Le Plan

More Stories

Chapeaux pas pointus

Elle tire son chapeau à la tour Eiffel depuis le toit du Terrass Hotel. Comme une Mélusine des temps modernes, grimpés au septième ciel,…