L’attrape-cœurs | Daily Montmartre

L’attrape-cœurs

Dans la nuit d’un vendredi soir qui garde encore un peu de chaleur fin novembre, un cœur solitaire qui bat en rose et noir à la terrasse de l’Attrape-cœurs. Comme le héros de Salinger il regarde la ville, il attend, espère peut-être quelque chose que l’on ignore. Le regard vers la rue, les gens, le temps qui passe. Se souvient-il de son enfance et pense-t-il comme l’auteur qu’il ne faut pas parler des gens qu’on a connu sinon ils vous manquent?

Comments are closed.

Le Plan

More Stories

Une indienne dans la ville

Dans la rue Cortot, en face du Musée de Montmartre, une indienne sereine comme un rappel des moments où la butte était le territoire…