La fille au téléphone | Daily Montmartre

La fille au téléphone

Il y avait un petit air de Modigliani sur cette jeune femme presque immobile (à part ses doigts). Le banc face à la Pomponnette est un endroit stratégique des Abbesses. C’est le croisement de tout ce qui passe ici. C’est aussi la frontière invisible entre la fin des Abbesses et la montée de la rue Lepic qui s’envole vers le sommet de la Butte. Elle pianotait assise, concentrée. Et j’ai eu envie de lui ajouter un petit effet photoshop pour lui donner un air ancien, Modigliani, je vous l’ai dit, mais mâtiné de maîtres Flamands.

Comments are closed.

Le Plan

More Stories

Et si le soleil revenait?

J’ai cru que c’était moi sur le mur. Le pochoir plein d’espoir. Et je remets les lunettes parce que l’automne n’est pas encore là….